Ministère de L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Sceau de Republique Gabonaise

Présentation

Au lendemain du Sommet de Johannesburg (Afrique du Sud, 2002) sur le développement durable, les Ministres, les Chefs de Délégation, les représentants du secteur privé et ceux de la société civile réunis à Dubaï (Emirats Arabes Unis, 2006) à l’occasion de la Conférence Internationale sur la gestion des produits chimiques (ICCM), adoptaient la Stratégie de Politique Globale (SPG) pour la gestion des produits chimiques. Cette stratégie, dont l’objectif global est de parvenir à une gestion rationnelle des produits chimiques pendant leur cycle de vie, est connue sous le nom de l’Approche Stratégique de la Gestion Internationale des Substances Chimiques (SAICM).

Pour satisfaire à ses engagements contractuels vis-à-vis des conventions de Bâle (contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination), de Rotterdam (procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international), de Vienne (protection de la couche d’ozone), de Stockholm (sur les polluants organiques persistants),…le Gabon a sollicité et obtenu de la part du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), au lendemain de la 1ère Conférence des Ministres Africains de l’Environnement et de la Santé, un appui technique et financier pour évaluer ses capacités en matière de gestion des produits chimiques et déchets dangereux. Ce financement a permis de conduire le premier projet africain sur l’analyse de situation et l’estimation des besoins en vues de l’élaboration des plans nationaux Santé-Environnement (SANA). Ce projet pilote, exécuté en même temps le Kenya, a identifié la nécessité de parvenir à une gestion saine des produits chimiques...... C’est dans cette dynamique que le projet sur le renforcement des capacités pour la mise en œuvre de l’Approche Stratégique de la Gestion Internationale des Produits chimique au Gabon a bénéficié d’un soutient financier du fonds d’affectation spéciale du Quick Start Programme de SAICM. Le Gabon, par l’entremise du Centre National Antipollution (CNAP), participe activement aux négociations sur la SAICM depuis 2008. Membres

Modifié : 18 / 04 / 2014


En Haut